Societe

Le progrès ne vaut que s'il n'irradie personne

Les Echos 4 avril 2011 par Denis_Consigny

L’analyse des événements survenus à la centrale de Fukushima conduit à remettre en question les principes fondateurs de la sûreté nucléaire, pour tous les réacteurs en service dans le monde. Les moyens financiers et humains déjà mobilisés au niveau international pour concevoir les générateurs d’après demain peuvent-ils être affectés à la sécurisation de ceux d’aujourd’hui ?

Le 1 mars 2005, le législateur inscrivait sa charte de l'environnement dans notre Constitution, où il écrit :

« Art. 5. - Lorsque la réalisation d'un dommage, bien qu'incertaine en l'état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l'environnement, les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution et dans leurs domaines d'attributions, à la mise en oeuvre de procédures d'évaluation des risques et à l'adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage.

pouss_sabLes deux sens les plus sollicités dans la communication sont l'ouïe et la vue, le vecteur du premier étant la parole ou la musique et celui du second l'image, mobile ou fixe. Or, il me semble souvent qu'ils parlent à deux parties de nous-mêmes, fort différentes, mais complémentaires, l'image s'étant, depuis quelque temps, taillé un empire sans cesse plus large.