Il n'est pas toujours facile de se sentir bien au coeur de son espèce, au point que certains préfèrent leur chien à leurs congénères. Voie sans issue à long terme, car c'est bien sur sa capacité à survivre, au long des siècles, qu'une espèce vivante, humaine ou autre, peut être jugée. Le diplodocus n'a plus la faculté de se poser la question ; nous, si.

Lire la suite...